Erreur
  • Erreur de chargement du composant : com_k2store, 1
Menu
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/slidegk-is-433.jpglink
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/maisonsgk-is-433.jpglink

Gorée: La Place de l’Europe aménagée

La nouvelle Place de l’Europe à Gorée d’un coût de plus 100 millions de francs CFA, grâce au concours de l’Union européenne (UE), a été inaugurée ce mercredi.
 
Cette inauguration coïncide avec le 40ème anniversaire de l’inscription de l’île de Gorée au Patrimoine mondial, le 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et de la Journée de l’Europe.
 
L’UE et la mairie de Gorée avaient signé au mois d’août 2016 un contrat pour l’aménagement de la place de l’Europe à Gorée.
La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du Secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang.
 
Situé au large des côtes sénégalaises, en face de Dakar, Gorée a été du XVe au XIXe siècle le plus grand centre de commerce d’esclaves de la côte africaine. L’Ile passa tour à tour sous domination portugaise, néerlandaise, anglaise et française.
 
"Aujourd’hui, nous saluons le concours de l’Union européenne qui a tenu à apporter un financement important pour que cette place puisse jouer son rôle primordial dans la vie communautaire de l’île’’, a dit le maire de la ville de Gorée, Me Augustin Senghor. 
 
"En aménageant cette place, nous avons aussi pu découvrir des vestiges qui aujourd’hui se trouvent dans le musée historique du Sénégal en face et la valoriser du point de vue historique et même touristique", a-t-il ajouté. 
 
"C’est une volonté de la commune de prendre cette vocation de patrimoine d’île durable qui consiste à aménager les différents espaces de la ville pour que les populations puissent mieux y vivre et surtout permettre aux nombreux visiteurs puissent y séjourner", a expliqué M. Senghor. 
 
Selon lui, "Gorée, au-delà d’être une île sénégalaise, est une île universelle mais aussi une île européenne parce que son histoire a été jalonnée de séjour et même de conflits entre différentes puissances européennes".
 
L’aménagement de la Place de l’Europe entre dans le cadre du renforcement de "l’attractivité" de l’île, "haut lieu de la culture et du tourisme du pays", selon le chef de la délégation de l’Union européenne au Sénégal.
 
"On a voulu renforcer l’attractivité de l’île, en tant que haut lieu de la culture et du tourisme du pays en espérant que ses nombreux visiteurs y trouveront aussi leur bonheur", a dit Joaquin Gonzalez-Ducay.
 
Selon lui, "les populations seront les premiers bénéficiaires de ces espaces verts, de cette aire de restauration et de détente ainsi que de la large esplanade qui nous entoure et nous invite à la promenade".
 
Il a aussi assuré que "l’aménagement de la place de l’Europe a été effectué dans le respect strict des caractéristiques environnementales et culturelles de l’île, en ayant comme tout premier objectif d’améliorer le cadre de vie des Goréens". 
 
"Les travaux, confiés à des professionnels de l’aménagement paysager urbain, ont privilégié les jeunes goréens, qui ont été formés à la fabrication et à la pose de pavés", a-t-il souligné.
En savoir plus...

Gorée et le label Smilo signent un contrat

Le Comité insulaire de Gorée et le label Small islands organisation (Smilo) ou « Petites îles durables » ont signé, hier, un contrat de coopération pour la promotion des îles durables. Cet accord fait suite à la cérémonie d’ouverture de la deuxième Conférence internationale des Petites îles pionnières du développement durable qui se déroule actuellement dans l’île mémoire.

L’île de Gorée abrite, depuis hier, la deuxième Conférence internationale des Petites îles pionnières du développement durable. Cette rencontre, qui prend fin le 17 novembre prochain, se tient pour la première fois en terre africaine. Small islands organisation (Smilo) ou « Petites îles durables » regroupe les îles du monde qui ont la particularité d’être petites (pas plus de 150 km2), sont confrontées à des difficultés liées à l’enclavement et ont une population réduite.

D’ailleurs, pour être membre, il ne faut pas être relié au continent ni par un pont ni par un quelconque moyen de rattachement. Dix-huit petites îles ont été sélectionnées du fait de leur spécificité. « Cette conférence permettra non seulement de signer les actes d’adhésion, mais aussi de définir les règles de fonctionnement. La création de cette initiative et de ce Réseau des petites îles durables permettra d’acquérir des fonds.

Pour le début, des financements compris entre 5.000 et 50.000 euros permettront à ces îles de régler un certain nombre de problèmes auxquels elles sont confrontées et accéder au label Smilo qui sera décerné au terme d’un processus », a expliqué le maire de Gorée, Me Augustin Senghor.
Selon lui, une fois ce label accordé, des financements plus importants suivront. Et ceux-ci permettront à ces communautés insulaires de pouvoir se prendre en charge en dehors des financements de l’Etat.

Pour sa part, Dr Henry Mathieu Lô, conseiller technique n°1 du ministère de l’Environnement et du Développement durable, a souligné que la zone côtière du Sénégal, longue de 700 km, abrite de nombreuses villes, telles que Saint-Louis, Gorée, les îles du Saloum et de la Casamance, qui accroissent sa vulnérabilité. « C’est dire que la tenue de cette conférence arrive à point nommé au regard des difficultés que rencontrent nos pays pour gérer, de façon rationnelle, ces espaces littoraux, notamment insulaires, et dont la contribution à l’économie nationale n’est plus à démontrer », a-t-il précisé.

Dr Lô a ajouté qu’à travers cette rencontre internationale Smilo et le Conservatoire du littoral français montrent que le mécanisme est maintenant bien en place et que chaque pays et chaque acteur doit dorénavant jouer sa partition pour que les ambitions se réalisent au grand bénéfice des populations et des communautés insulaires en particulier.

Selon le conseiller technique, il n’est point besoin de rappeler que, dans un contexte de changement climatique et de littoralisation des activités économiques, le suivi au quotidien de l’évolution des territoires insulaires s’impose comme une nécessité pour prévenir les risques et protéger les populations et leurs biens contre les conséquences négatives de l’avancée de la mer. « La création de ce programme Smilo s’inscrit dans cette dynamique et répond au besoin de doter nos pays d’un outil efficace pour atténuer la vulnérabilité des communautés insulaires et jeter les bases d’une coopération au sein du Réseau des îles en matière de gestion durable des espaces littoraux et leurs ressources », a soutenu l’enseignement-chercheur.

Une association avec une longue histoire
« Smilo est une jeune association avec une longue histoire », a dit Maxime Prodromidès, son président. A l’en croire, elle a été créée par des gens qui appartiennent au Conservatoire du littoral français qui travaillent, depuis 20 ans, sur des îles, prioritairement sur de petites îles. « Nous avons créé sur cette base humaine d’expériences internationales sur des petites villes une association qui porte un label qui s’appelle îles durables », a-t-il fait savoir.

Ndiol Maka SECK

 
En savoir plus...

Gorée adopte le nouveau référentiel ISO 14001

Après quelques années d’expérimentation combinées à des retours d’expériences, la norme ISO 14001 a été révisée et publiée en 2015 avec cinq changements majeurs.

La commune de Gorée après avoir pris connaissance des nouvelles exigences du référentiel ISO 14001, a déjà entamé la phase transitoire qui lui a permis d’emblée de comprendre son contexte, étape indispensable pour cerner les enjeux internes et externes en tenant compte des besoins des parties prenantes.

En savoir plus...

Les insulaires en conclave à Gorée

L’île de Gorée abrite du 14 au 17 novembre la première rencontre annuelle du programme "SMILO" qui réunira des territoires insulaires du monde entier autour du développement durable et des bonnes pratiques de gestion, annonce un communiqué reçu à l’APS.

La même source précise que cet événement qui va regrouper une cinquantaine de participants, est organisé en partenariat avec la municipalité de Gorée et le Conservatoire du littoral. Le communiqué souligne que cette rencontre permettra "à ses participants, représentants de territoires multiples, d’exposer une grande diversité de pratiques et de situations insulaires".
En savoir plus...

De Gorée à Houilles dans les Yvellines

De l'Ile de Gorée à Houilles. Du 6 au 25 août, la commune accueille une dizaine de jeunes Sénégalais qui vont découvrir la ville, ses alentours, et participer à des activités liées au développement durable et de l'environnement. Ce séjour fait suite à l'échange qui avait eu lieu l'année dernière, à la même période, où des jeunes de Houilles étaient partis au Sénégal.

En savoir plus...

L'île mémoire sous la menace de la mer

L’île de Gorée, tristement célèbre pour avoir été le lieu de transit des esclaves africains en déportation vers l’Amérique, est, aujourd’hui, fortement menacée par l’avancée de la mer qui prend des proportions inquiétantes. Malgré les solutions d’urgence apportées par les pouvoirs publics dans certains cas, les insulaires vivent au quotidien sous la menace des vagues en « colère ».

En savoir plus...

L’île de Gorée, une réserve d’histoire

Chaque parcelle des 28 ha de l'île est le témoin tragique d'une histoire émouvante. Encore appelé l'île des esclaves, Gorée est un symbole emblématique de la traite transatlantique.Pour retracer le périple des esclaves, rendez-vous à la maison des esclaves où ces derniers étaient gardés avant d'être déportés. Pour compléter cette immersion dans l'histoire, le musée historique de l'île est une destination incontournable.

Finissez ce trajet riche en émotion en vous recueillant dans l'un des deux symboles religieux, l'Église Saint-Charles-Borromée et la Mosquée.

En savoir plus...

Newsletter

A voir aussi...

Goree Diaspora Festival
gdf
Union Sportive Goreenne
usg

Login or Register