Erreur
  • Erreur de chargement du composant : com_k2store, 1
Menu
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/slidegk-is-433.jpglink
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/maisonsgk-is-433.jpglink

De Gorée à Houilles dans les Yvellines

De l'Ile de Gorée à Houilles. Du 6 au 25 août, la commune accueille une dizaine de jeunes Sénégalais qui vont découvrir la ville, ses alentours, et participer à des activités liées au développement durable et de l'environnement. Ce séjour fait suite à l'échange qui avait eu lieu l'année dernière, à la même période, où des jeunes de Houilles étaient partis au Sénégal.

D'une moyenne d'âge de 25 ans, les Goréens participent à plusieurs actions de sensibilisation à la suppression des produits phytosanitaires et au tri des déchets avec des sessions de désherbage ou des animations pour les enfants en lien avec les services municipaux de la ville.

« C'est très important de donner le bon exemple aux futures générations et de protéger la planète », indique Aïssatou, l'un des jeunes Sénégalais. « Et ça nous permet aussi d'avoir du recul sur les pratiques dans notre pays, notamment au niveau du tri », ajoute Omar. Ce week-end, ils étaient à Houilles Plage, où ils ont, en partenariat avec la Croix Rouge, animé un jeu pour sensibiliser les enfants au tri. « Demain, ce seront eux les hommes en charge de cette planète. Si on les éduque dès leur plus jeune âge à ces problématiques, ils feront la même chose avec leurs propres enfants, insiste Etienne. Il n'est encore trop tard pour sauver la planète, on peut encore rectifier le tir ! »

Le maire (SE) de la ville Alexandre Joly se félicite de cet « échange écocitoyen ». « C'est bien de voir des jeunes s'insurger contre les mauvais pratiques auxquelles ils ont été habitués », souligne-t-il. Selon lui, si les pratiques ne sont pas les mêmes dans les deux pays, chacun a appris des uns des autres. A Gorée, par exemple, les jeunes de Houilles ont appris à construire du mobilier urbain avec des bouteilles en plastique. « C'est leur avenir. Et quel que soit le pays dont on vient, ils parlent tous le même langage quand il s'agit d'environnement » reprend Alexandre Joly.

En plus de l'aspect environnemental, une partie du séjour sera réservée aux activités touristiques : visites de la tour Eiffel, du Sénat, du château de Versailles... Et, cerise sur le gâteau pour certains : ils vont assister à la rencontre qui opposera le PSG à Toulouse, dimanche, au Parc des Princes. « Ce sera le premier match à Paris de Neymar, qui est très populaire en Afrique », s'enthousiasme déjà Omar.

Retour en haut

Newsletter

A voir aussi...

Goree Diaspora Festival
gdf
Union Sportive Goreenne
usg

Login or Register