Erreur
  • Erreur de chargement du composant : com_k2store, 1
Menu
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/slidegk-is-433.jpglink
http://mairiedegoree.sn/modules/mod_image_show_gk4/cache/maisonsgk-is-433.jpglink

Un bref historique de Gorée

L’île de Gorée est située à 3,5 km de Gorée vue du ciel la ville de Dakar. D’une superficie de 17 ha, elle comprend deux parties :
 La partie haute communément appelée « le Castel » constitué d’un pic rocheux terminé par une falaise. 
 La partie basse mesurant 900m de long sur 300 de large, avec un sol rocheux composé de pierres basaltiques et latéritiques issues du volcan qui fut à l’origine de l’île il y a 6 millions d’années.
Parmi les sites historiques existants au Sénégal, Gorée est certainement le plus connu. Elle fut découverte en 1444 par le navigateur portugais Denis DIAZ. Elle eut comme premier nom ’BEER’ selon l’appellation donnée par les autochtones Lébous qui y faisaient escale pour préparer leurs filets. Sa position stratégique au centre de la presqu’île de Dakar la mettra au centre d’âpres rivalités entre les différentes nations européennes pour son occupation. En 1617, les Hollandais devinrent maîtres de l’île et lui donnèrent le nom de « Goede Reede » qui signifie la bonne rade. La contraction de cette appellation par les Français donna à l’île le nom de Gorée.
Aujourd’hui on ne peut parler de Chaîne d’esclaves au Sénégal l’histoire de cette île sans évoquer la traite négrière qui dura trois siècles (du 17ème au 19ème siècle) pendant lesquels près de 12 millions d’Africains furent déportés vers les Amériques en transitant par Gorée. Pendant cette période elle fut occupée alternativement par les Anglais et les Français jusqu’en 1815, date de l’abolition de l’esclavage. A partir de cette date, fut installée la colonie du Sénégal qui devint une dépendance effective de la France.
Il n’est pas question de raconter l’histoire riche en événements, des 150 années suivantes. Qu’il suffise de donner quelques points de repère. Au plan économique, Gorée fut à l’origine de formes de commerces qui succédaient à la traite négrière : dés 1820, des commerçants français construisirent leurs magasins et leurs maisons tout autour de la plage (pionniers des maisons Laffitte, Maurel & Prom, et autres Buhan-Teissere). Gorée fut aussi à l’origine du développement des écoles et de l’instruction religieuse : école Auguste Marquant à partir de 1818, l’école des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny en 1822, l’école des frères Ploërmel à partir de janvier 1843. Gorée a également abrité la très prestigieuse école William Ponty, 1ère École Normale Fédérale de l’AOF de 1913 à 1938.
Ces quelques notes suffisent à convaincre du rôle important joué par l’île de Gorée et ses habitants dans l’établissement de rapports multiformes entre l’Europe et l’Afrique mais également de la vocation plurielle de cette île.

Laissez un commentaire

K2_COMMENT_FORM_NOTES

Retour en haut

Newsletter

A voir aussi...

Goree Diaspora Festival
gdf
Union Sportive Goreenne
usg

Login or Register